Ancien Gardien Johan Martin

La Nouvelle République - 13 Juillet 2015


Vienne
- Motoball - Nationale B


Martin tout à son bonheur.

Le binôme d'entraîneurs-joueurs Gwenaël Vornowsky (à gauche) - Johann Martin obtient d'excellents résultats. - (Photo cor., Alain Biais)

Verrières-Mazerolles : 8 Villefranche : 2


 Verrières-Mazerolles poursuit son cavalier seul en tête de Nationale B. Seule équipe invaincue de la division, la formation de la Vienne s'affirme de plus en plus comme le grand favori pour l'accession. Samedi, les joueurs du Sud Vienne ont corrigé avec la manière la lanterne rouge Villefranche (8-2). « C'est satisfaisant, appréciait l'entraîneur joueur Yohann Martin. Maintenant on va préparer la semaine prochaine où l'on jouera à Neuville l'un des matchs les plus importants de l'année, puisqu'il va décider de la tête du tableau. Si on termine premiers, on partira avec deux points d'avance au début des play-offs. C'est très important, cela pourrait nous mettre à l'abri d'un éventuel faux pas. »

Arrivé en début de saison dernière lorsque le portier Nicolas Godin s'est gravement blessé (ligaments croisés), Yohann Martin s'épanouit pleinement dans le collectif verrierois. « J'ai joué beaucoup dans les buts au football, notamment à Aixe-sur-Vienne (DH) pendant quelques années et un peu à Thouars. Je suis venu pour donner un coup de main, je me fais plaisir et comme cela marche pas mal c'est très bien », sourit-il.


" Tant que l'on gagne et que je prends du plaisir, l'âge ne compte plus. "


Un retour aux sources en quelque sorte puisqu'il renoue avec un sport qu'il avait effleuré lorsqu'il était plus jeune. « Je connaissais le motoball car j'en avais fait une fois quand j'étais gamin puisqu'il y avait une équipe à côté de chez mes parents en Haute-Vienne. Et puis je suivais les résultats de Neuville dans le journal. Ce sport me plaît car j'ai toujours été motard, j'ai toujours été gardien de but donc c'est le moyen de concilier les deux. Mais j'ai encore les défauts d'un gardien de but de football car le placement n'est pas le même. »
Loin d'être cependant problématique puisque Verrièrez-Mazerolles possède la meilleure défense du championnat. Mais il ne s'agit pas de la seule contribution de ce conducteur de travaux de 36 ans à la réussite du club. Depuis l'année dernière, il partage en effet la direction de l'équipe avec Gwenaël Voronowsky.
 « J'ai toujours été un leader dans l'âme, explique-t-il. Ce sont des jeunes qui ont un peu de tempérament, il faut les canaliser. On est deux anciens dans l'équipe avec Gwen Voronowsky et on a décidé de les prendre en main. Lui apporte son côté technique car il connaît extrêmement bien le motoball et de mon côté je me charge de ce qu'il y a autour comme la préparation des matchs, les guider… On est assez complémentaires. »
Et les résultats suivent, au point d'avoir envie de prolonger l'aventure au niveau supérieur si Verrières-Mazerolles décroche la montée ? La réponse est sans équivoque. « Si je suis encore sur un terrain à mon âge c'est que j'aime ça. J'ai envie de gagner, me faire plaisir. Tant que l'on gagne et que je prends du plaisir, l'âge ne compte plus. »


LA FICHE

 Quarts temps : 2-1, 1-0, 2-1, 3-0.
 Arbitres : MM. Touvenin
et Gourbault.
 Spectateurs : 100 environ.
 Buts : pour Verrières-Mazerolles, Simonnet (1re), Vornowsky (11e), Mathiot (39e, 41e, 46e, 50e, 69e), Porcheron (62e) ; pour Villefranche, Large (5e), Manvernay (43e).
 
 LES ÉQUIPES
 Verrières-Mazerolles : Martin, Godin (gardiens), Porcheron, Denis, Andre, Voronowsky, Simonnet, Mathiot.
 Villefranche : Lapalus (gardien), Manvernay, Large, Deshaye, Solle, Daujat.

Nicolas Albert
11425154_10207062309414810_2474123573005383327_n.jpg
73034_1726725886629_2399022_n.jpg
11390359_10206919917855110_5041408745233607501_n.jpg
10399659_1095163057953_2307_n.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com